Comment créer une carte conceptuelle


Une carte conceptuelle illustre les relations entre des idées. Les concepts sont le plus souvent représentés par des cercles ou des cases, reliés par des lignes ou des flèches contenant des mots de liaison pour montrer comment les idées s'articulent. La cartographie conceptuelle est un outil qui sert à organiser et structurer des connaissances, en intégrant des informations nouvelles ou anciennes, pour faciliter la mémorisation et la compréhension.

Voulez-vous créer un diagramme de vous-même ? Essayez Lucidchart. C'est rapide, facile et complètement gratuit.

1. Choisir un support

Choisissez le support sur lequel créer votre carte conceptuelle. Certains utilisent un papier et un crayon, ou un tableau blanc, tandis que d'autres utilisent un logiciel en ligne spécialement conçu à cette fin. L'un des principaux avantages de cette dernière méthode réside dans l'enregistrement numérique de votre travail. Vous pouvez ainsi modifier et partager votre diagramme très facilement. Optez pour un logiciel installé qui fonctionne sur un seul ordinateur ou pour une solution basée dans le cloud et accessible depuis n'importe quel appareil connecté à Internet.

Pour les besoins de ce guide, nous allons procéder comme si vous utilisiez Lucidchart. Vous pouvez commencer avec les modèles de carte conceptuelle de Lucidchart. Lorsque votre carte sera terminée, vous pourrez l'exporter sous forme d'image ou la partager en ligne.

2. Créer un concept principal

Commencez par un domaine de connaissances qui vous est très familier. Décidez d'une idée centrale qui sera reliée à toutes les autres idées de votre carte. Si vous hésitez sur le point de départ, essayez d'identifier une portion de texte, une activité en classe ou un problème épineux qui doit être résolu. Il peut être utile de créer une seule question, parfois appelée concept central, qui spécifie clairement le problème ou les questions que la carte conceptuelle permettra de résoudre. Il est important que la carte conceptuelle ramène toujours à cette question et à sa réponse.

3. Identifier les concepts clés

Maintenant que vous avez choisi un concept principal, l'étape suivante consiste à enregistrer les concepts associés. Pensez à des idées connexes et dressez une liste sur la page. Il s'agit d'une liste préétablie de concepts qui est généralement constituée de 15 à 25 concepts clés. Décrivez chaque concept aussi brièvement que possible ; habituellement, un ou deux mots par idée suffisent. Faites preuve de concision pour éviter de surcharger votre carte.

Dans Lucidchart, la façon la plus simple d'enregistrer ces idées est d'utiliser les formes d'organigramme standard. Choisissez une forme qui vous plaît ( la plupart des gens utilisent des cases ou des cercles) puis faites-la glisser sur la zone de travail. Double-cliquez sur la forme pour ajouter du texte.

4. Organiser des formes et des lignes

Organisez chacun de vos concepts de façon hiérarchique, les idées les plus générales étant placées en haut de la liste et les plus spécifiques en bas. Vous pouvez faire glisser les formes dans une véritable liste ou tout simplement les placer dans l'ordre approximatif dans lequel elles apparaîtront une fois que le diagramme sera terminé.

Votre carte conceptuelle prendra forme à mesure que vous relierez les formes avec des lignes et que vous localiserez avec précision le bon emplacement pour chaque idée. Rappelez-vous que les cartes conceptuelles intègrent généralement du texte, ou des mots de liaison, sur chaque ligne. Les mots de liaison sont utiles pour définir clairement la relation entre un concept général et des concepts plus particuliers. Le texte peut par exemple inclure un verbe spécifique tel que « fournit » ou « englobe ». Pour saisir des mots sur une ligne dans Lucidchart, il suffit de double-cliquer sur la ligne et de commencer à taper.

Une fois que vous aurez créé cette première carte conceptuelle contenant les liens de base, ajoutez des liens transversaux pour illustrer les relations entre les différents domaines.

Liens transversaux dans une carte conceptuelle

5. Affiner la carte

À mesure que vous ajoutez des liens à chaque concept, assurez-vous d'examiner attentivement les relations que vous illustrez. Posez-vous les questions suivantes :

Tous les éléments s'intègrent-ils bien à leur place respective ?

Existe-t-il une meilleure position pour cette idée ou ce groupe d'idées ?

Puis-je utiliser un mot de liaison plus précis pour représenter cette relation ?

Des questions aussi rigoureuses que celles-ci vous aideront à améliorer vos performances cognitives et à travailler vos connaissances sur un sujet donné, quel qu'il soit.

Rappelez-vous qu'il s'agit d'une carte préliminaire qui aura probablement besoin d'être révisée. Il est particulièrement simple de procéder à de petits ajustements des liens et des positions avec un logiciel en ligne. Grâce à la simplicité de Lucidchart, réorganisez des formes sur une page, ajoutez des notes complémentaires et des commentaires, et rendez même votre diagramme attrayant en lui appliquant un style.

Exemple de carte conceptuelle sur les saisons