Symboles des diagrammes de flux de données


Que votre futur diagramme de flux de données soit basique ou une analyse en profondeur à plusieurs niveaux, tous les diagrammes utilisent des symboles standards, à quelques variantes près. Examinons les principaux éléments qui composent les diagrammes de flux de données et les symboles utilisés pour les représenter.

Voulez-vous créer un diagramme de vous-même ? Essayez Lucidchart. C'est rapide, facile et complètement gratuit.
Créer un diagramme
Voulez-vous créer un diagramme de vous-même ? Essayez Lucidchart. C'est rapide, facile et complètement gratuit.

Symboles des diagrammes de flux de données

Un diagramme de flux de données indique comment les données sont traitées dans un système basé sur des entrées et des sorties. On utilise des symboles visuels pour représenter le flux des informations, les sources et les destinations des données, et l'emplacement de stockage des données. Les diagrammes de flux de données constituent souvent la première étape de la refonte d'un système. Ils offrent une représentation graphique d'un système à un niveau de détail libre et illustrent ainsi simplement les actions réalisées par le système. Pour représenter l'aperçu général du système, on utilise un diagramme de contexte, ou DFD de niveau 0, qui montre un système sous forme de processus simple. Un diagramme de niveau 1 fournit davantage de détails, en se concentrant sur les principales fonctions d'un système. Les diagrammes de niveaux 2 et plus illustrent le fonctionnement d'un système de façon de plus en plus détaillée. Il est rare pour un DFD d'aller au-delà du niveau 2 en raison de la complexité croissante qui le rend moins efficace en termes de communication.

dfd

Notations des diagrammes de flux de données

Les deux principales notations utilisées dans les diagrammes de flux de données sont Yourdon-Coad et Gane-Sarson, toutes deux nommées d'après leurs créateurs, des experts ayant contribué à la méthodologie DFD : Ed Yourdon, Peter Coad, Chris Gane et Trish Sarson. Il existe certaines différences de style entre les types de notations. Par exemple, la notation Yourdon-Coad utilise des cercles pour représenter les processus, alors que la notation Gane-Sarson utilise des rectangles à angles arrondis. Une autre variation est le symbole utilisé pour les magasins de données. La notation Yourdon-Coad utilise des lignes parallèles alors que la notation Gane-Sarson utilise un rectangle dont un côté est ouvert. En raison de ces variations, il est important de se tenir à la notation choisie pour éviter les confusions. Si vous utilisez un logiciel de création de DFD, il vous indiquera quel ensemble de symboles vous pouvez utiliser.

Tous les diagrammes de flux de données comprennent quatre éléments principaux : l'entité, le processus, le magasin de données et le flux des données.

Entités externes : également appelées acteurs, sources ou terminators, les entités externes produisent et consomment les données qui circulent entre elles et le système faisant l'objet du diagramme. Les flux de données sont les entrées et sorties du DFD. Puisqu'elles sont extérieures au système analysé, ces entités sont généralement placées aux extrémités du diagramme. Elles peuvent représenter un autre système ou un sous-système.

Processus : activité qui change ou transforme les flux de données. Compte tenu du fait qu'ils transforment les données entrantes en données sortantes, tous les processus d'un DFD doivent avoir des entrées et des sorties. On donne un nom simple à ce symbole, lié à sa fonction, comme « Expédier la commande » plutôt que de le nommer « processus » sur un diagramme. Dans la notation Gane-Sarson, on utilise une boîte rectangulaire qui peut être associée à un numéro de référence, une indication sur l'emplacement du système où le processus intervient et un titre bref qui décrit sa fonction. Enfin, les processus sont généralement orientés de haut en bas et de gauche à droite sur un diagramme de flux de données.

Magasin de données : un magasin de données ne génère aucune opération. Il stocke les données pour y permettre un accès ultérieur. Les magasins de données peuvent être des fichiers stockés à long terme ou des séries de documents brièvement mis de côté en attendant d'être traités. Les entrées dans un magasin de données sont des informations ou opérations qui modifient les données stockées. Les sorties sont les données extraites du magasin.

Flux de données : le mouvement des données entre des entités externes, des processus et des magasins de données est représenté par une flèche qui indique la direction du flux. Ces données peuvent être électroniques, écrites ou verbales. Les flux de données d'entrée et de sortie sont légendés en fonction du type de données, ou de leurs processus ou magasins de données associés, et ce nom est écrit le long de la flèche.

  Yourdon et Coad Gane et Sarson
Entité extérieure

Entité externe Yourdon et Coad

entité extérieure gane-sarson

Processus

Processus Yourdon et Coad

Processus Gane et Sarson

Boutique de données

Magasin de données Yourdon et Coad

Magasin de données Gane et Sarson

Flux de données

Flux de données Yourdon et Coad

flux de données gane et sarson

Vous découvrirez tout ce qu'il y a à savoir sur les diagrammes de flux de données dans notre article de présentation, notamment à travers des conseils et des indications pour la création d'un diagramme de flux de données efficace.

Comment dessiner un diagramme de flux de données

Avec Lucidchart, il est facile de créer un diagramme de flux de données personnalisé à partir d'un modèle simple. Choisissez les symboles dont vous avez besoin dans notre bibliothèque (processus, magasins de données, flux de données et entités externes), puis faites un glisser-déposer à l'endroit souhaité. Lucidchart est un outil en ligne, ce qui facilite la collaboration et permet de contourner l'utilisation d'un logiciel de bureau, plus complexe.