Conception logiciel

Introduction à l’architecture logicielle minimaliste

Temps de lecture : environ 8 min

En règle générale, le minimalisme privilégie les solutions légères. Pour une architecture logicielle, cela signifie adopter une approche simple et directe de la conception de logiciel informatique.

Les développeurs de logiciels qui travaillent dans un cadre minimaliste s’abstiennent de complexité, concepts, dépendances, fonctionnalités et blocs de code inutiles. Le minimalisme permet de réduire les frictions générées par des restrictions descendantes trop lourdes. Vos équipes sont libres de concevoir et de mettre en œuvre les éléments dont elles ont besoin.

Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu’est l’architecture minimaliste et vous proposer des stratégies pour appliquer ces principes dans votre travail.

Qu’est-ce qu’une approche minimaliste de l’architecture logicielle ?

En résumé, une approche minimaliste consiste à développer une architecture dont la complexité se limite à ce que le périmètre du projet nécessite. Voici quelques principes utiles pour les architectes logiciel qui souhaitent adopter une approche minimaliste :

  • Spécificité et finalité : chaque partie de l’architecture doit être axée sur les objectifs du projet et servir un but précis.
  • Intégration des bonnes pratiques : les principes élémentaires de l’architecture logicielle sont respectés et appliqués tout au long de la conception. Évitez les pratiques susceptibles de réduire la qualité du code et d’ajouter des dépendances inutiles.
  • Suppression de toute redondance : le code et la conception ne se répètent pas. La redondance ajoute du code et des dépendances sans apporter de valeur ajoutée.
  • Accessibilité : une architecture épurée que d’autres personnes peuvent comprendre, utiliser et modifier. Veillez à ce que vos collègues puissent se référer à votre travail ultérieurement sans rencontrer de code non conventionnel.

Avantages et inconvénients d’une approche minimaliste

La conception minimaliste présente plusieurs atouts, tels que :

  • Coopération avec d’autres équipes : une fois l’architecture logicielle définie, d’autres équipes se chargeront du développement des domaines, des applications et/ou des composants. Le minimalisme donne à ces développeurs et concepteurs la liberté de prendre des décisions.
  • Liberté et flexibilité futures : vous pourrez vous adapter aux évolutions des besoins et priorités liés à votre architecture d’entreprise.
  • Maintien de la conformité : une architecture qui se concentre sur les besoins d’un système préserve la conformité à l’échelle de ce dernier.
  • Maintenance simplifiée : en général, plus une architecture comporte d’éléments, plus la maintenance est lourde pour les organisations. Avec le minimalisme, la maintenance se limite aux dépendances et définitions essentielles.
  • Plus d’agilité : lorsque votre conception a une empreinte réduite, elle utilise moins de ressources, ce qui permet à votre système de rester agile.
  • Optimisation de l’expérience utilisateur : l’amélioration des performances et la flexibilité de l’architecture permettent à vos équipes de développement de se concentrer sur l’optimisation de l’expérience utilisateur.

Cela dit, l’adoption d’une architecture logicielle minimaliste revêt également quelques écueils :

  • Restrictions excessives : définir les aspects non architecturaux de manière descendante entraîne des restrictions inutiles.
  • Architecture non définie : ne pas définir suffisamment l’architecture pour répondre aux besoins de l’organisation oblige les développeurs à compenser les lacunes.
  • Résoudre des problèmes en dehors du périmètre : s’attaquer à des défis qui dépassent les objectifs prévus peut créer un déséquilibre au sein de votre architecture et avoir des conséquences à l’échelle du système.

Comment adopter une approche minimaliste

Maintenant que vous savez en quoi consiste une approche minimaliste, voici quatre étapes à suivre pour appliquer ce cadre à votre propre architecture.

1. Se concentrer sur les dépendances essentielles

Lorsque vous commencez à définir votre architecture logicielle, rappelez-vous que vous ne pouvez pas éviter complètement les dépendances. Concentrez-vous sur les dépendances fondamentales et indispensables au bon fonctionnement de votre système.

L’approche minimaliste vous oblige à être très stratégique quant aux dépendances de code que vous autorisez dans votre architecture. Dans le cas contraire, vous risquez de produire des applications aux fonctions décevantes ou de devoir procéder à de coûteuses révisions du système.

Dépendances de code

Tout code qui requiert du contenu spécifique ou qui appelle une application extérieure est une dépendance. Plus le nombre de dépendances augmente, plus votre système devient complexe et plus votre équipe risque de rencontrer des contraintes ou des problèmes de maintenance supplémentaires.

Si des éléments de code sont étroitement imbriqués, des dépendances avec d’autres bibliothèques et composants se mettent en place. Toute perturbation peut alors entraîner la défaillance de votre architecture, ce qui justifie de faire preuve de prudence. Les langages, les plateformes, les frameworks et les bibliothèques peuvent tous devenir des faiblesses dans le mauvais contexte.

Les développeurs qui créent des solutions de contournement et des aménagements pour les décisions architecturales ajoutent des ressources supplémentaires qui augmentent le risque d’une refonte coûteuse. Les architectures monolithiques et de microservices peuvent toutes deux avoir des dépendances de code.

Gardez à l’esprit ces types de dépendances lorsque vous planifiez votre architecture. Efforcez-vous de réduire leur nombre chaque fois que vous le pouvez. Voici quelques dépendances courantes à éviter :

  • Imbrication : une partie du code ou de l’application existe à l’intérieur d’une autre, ce qui rend son fonctionnement dépendant de cet autre code. Si un problème survient au niveau du code, l’application d’origine peut échouer.
  • Appel : l’utilisation de code ou d’applications externes au sein de votre architecture crée des dépendances d’appel. Si le code externe est modifié, il se peut que d’autres applications doivent être adaptées afin de fonctionner correctement.
  • Regroupement : lorsqu’une application dépend d’un code imbriqué dans une autre application, ces deux applications sont regroupées et l’une ou les deux peuvent être dépendantes de l’autre.
  • Transitivité : de même, trois applications ou plus peuvent avoir des relations de dépendance qui se chevauchent, créant ainsi une complexité supplémentaire dans votre architecture.

À moins que ces dépendances soient nécessaires pour votre architecture, réduisez-les au minimum afin qu’elles ne causent pas d’interférences ou de pannes à l’avenir.

2. Tenir compte de la conformité

Au niveau de l’architecture, des décisions de conformité sont souvent nécessaires. Les normes HIPAA, RGPD, PCI et d’autres exigences peuvent s’appliquer à votre système, et la façon dont vous construisez votre architecture logicielle vous aide à garantir que celui-ci les respecte dans son intégralité. Sans définir la conformité dans votre architecture, vous risquez que des parties non conformes aient un impact sur vos applications.

  • Intégrez la conformité : concevez votre architecture en fonction des normes de conformité nécessaires pour votre secteur et vos applications.
  • Utilisez des contrôles de conformité de l’architecture : contrôlez votre architecture pour en assurer la conformité.
  • Surveillez les perturbations liées aux dépendances : les dépendances et le couplage étroit des blocs de code peuvent également avoir un impact sur la conformité.

3. Adopter une perspective orientée utilisateur

Votre système et vos applications ont été conçus pour vos utilisateurs. Une perspective orientée utilisateur vise à concevoir une architecture qui réponde au mieux à leurs besoins. Les développeurs et les architectes peuvent être tentés de se concentrer sur leurs propres besoins au détriment des intérêts des utilisateurs, mais une telle approche n’est pas sans risque. Vous pourriez par exemple fournir un système qui ne correspond pas au périmètre.

Les attributs de qualité qui ont un impact sur l’UX

Au niveau de l’architecture, vos décisions déterminent directement les attributs de qualité de l’ensemble du système. En vous concentrant sur les dépendances essentielles, vous pouvez vous assurer que votre système possède les bons attributs de qualité et qu’il ne contraint pas les autres concepteurs et développeurs, ou ne dégrade pas l’expérience utilisateur.

  • Utilisabilité : souplesse et conformité du système aux exigences de l’expérience utilisateur
  • Fiabilité : disponibilité et fiabilité des performances
  • Disponibilité : fonctionnalité et reprise locale
  • Sécurité : protection des données, authentification, accès et vulnérabilité
  • Compatibilité : prise en charge des systèmes et applications dont votre organisation a besoin
  • Maintenabilité : facilité de maintenance et de gestion du système
  • Évolutivité : capacité de votre système à évoluer dans le contexte actuel et en vue d’une croissance future

4. Contrôle architectural du logiciel

En tant qu’architecte, vous occupez une position unique qui vous permet d’exercer un contrôle important sur le système final. Utilisez ce contrôle de manière efficace pour résoudre des problèmes concernant l’ensemble de l’organisation dont les applications ne peuvent tout simplement pas se charger elles-mêmes. Cela dit, un contrôle architectural trop important peut générer des tensions si vos décisions compromettent les objectifs que les autres parties prenantes cherchent à atteindre.

Avec une architecture plus étendue, les décisions supplémentaires n’auront pas nécessairement autant d’impact. Il vous appartient d’identifier le bon équilibre entre contrôle et liberté de création dans votre architecture logicielle.

Prenez en compte les points suivants pour maintenir l’équilibre de votre architecture :

  • Périmètre local ou global : certaines décisions ne sont pas idéales dans un périmètre local. Votre architecture est le bon endroit pour aborder cette question.
  • Anticiper la réaction des parties prenantes : les décisions en matière d’architecture ont un impact différent sur les parties prenantes. Il est important de tenir compte du degré de contrôle que vos parties prenantes peuvent tolérer.
  • Créer une architecture robuste : malgré l’importance du minimalisme, disposer d’une architecture solide qui couvre tous les besoins de votre système vous permet de minimiser le risque de devoir la remanier ultérieurement.

L’intérêt du développement logiciel simplifié pour votre architecture

En choisissant une approche minimaliste pour votre architecture, vous pouvez aider votre organisation à atteindre des résultats métier essentiels et à résoudre des problèmes difficiles au niveau du système.

Simplifier votre développement vous permet de vous concentrer sur les éléments fondamentaux ainsi que sur les objectifs métier. Le minimalisme offre aux architectes logiciel la possibilité de façonner l’ensemble du système sans sacrifier les autres objectifs organisationnels.

développement logiciel

Le développement logiciel n’a rien d’évident. Éliminez les difficultés dans votre processus de conception de logiciel informatique.

En savoir plus.

Résolvez vos problèmes de conception et de développement logiciel à l’aide de Lucidchart.

Essayer

À la une

The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Équipe
  • Entreprise
  • Contact commercial
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2022 Lucid Software Inc.