comment expliquer des idées techniques

Comment expliquer des idées techniques à un public non averti

Temps de lecture : environ 7 min

Publié par : Lucid Content Team

Parmi les professionnels d’aujourd’hui, les développeurs et les ingénieurs possèdent certaines des compétences les plus impressionnantes, affinées par des années de formation technique et d’expérience pratique.

Pourtant, à mesure que la technologie continue d’évoluer, il en va de même pour la nécessité de communiquer efficacement à son sujet.

Dans les entreprises à la pointe de la technologie comme Google, Facebook et Microsoft, les interactions réussies sur le lieu de travail dépendent souvent de la capacité d’un professionnel technique à encourager la collaboration, à exprimer ses idées et à résoudre les problèmes avec ses collègues ou dirigeants qui ne maîtrise pas ses problématiques.

Alors, comment un professionnel technique explique-t-il les idées techniques à un public non spécialisé ?

De la même façon qu’il le ferait pour toute autre information : en se montrant clair et convaincant. La complexité relative de votre message ne signifie pas que vous ne pouvez pas être un bon conteur ou communiquer vos informations par une approche facile, amusante ou marquante. Mais cela demandera du travail.

Dans cet article, nous allons examiner cinq stratégies que les développeurs, les ingénieurs, les informaticiens et les autres professionnels techniques peuvent utiliser pour communiquer leurs idées plus efficacement. Vous pouvez mettre en pratique ces stratégies rapidement, dans presque tous les lieux de travail imaginables.

Alors, allons-y !

1. Misez sur l’humour et l’humilité pour mieux expliquer les informations techniques

Lorsque vous devez parler de code ou présenter des informations techniques, efforcez-vous toujours de mettre votre public à l’aise. Pour briser la glace, reconnaissez en plaisantant le fait que vous êtes un « nerd » ou un « geek » et excusez-vous à l’avance si vous devenez trop technique.

En dépit de tous vos efforts, les novices (ainsi que les professionnels techniques compétents dans d’autres disciplines) peuvent avoir l’impression d’être ridiculisés lorsque vous leur présentez de nouvelles informations.

Cependant, vous pouvez atténuer cette tension en confiant à votre auditoire que vous n’avez aucune idée de la manière de rédiger une prévision financière, de gérer un client en colère ou d’égaler leurs propres compétences techniques. Reconnaissez les choses pour lesquelles vos interlocuteurs sont doués et faites-leur savoir que vous respectez leurs talents. Expliquez-leur que vous voulez seulement qu’ils comprennent mieux la technologie et que leur méconnaissance de son fonctionnement n’est pas le reflet de leur intelligence.

Il est plus important de montrer aux autres votre volonté d’expliquer les choses avec un certain sens de l’humilité que d’essayer de les impressionner par votre intelligence ou vos connaissances.

2. Soyez attentif à votre public tout au long de votre présentation

Pendant votre présentation, prêtez une attention particulière aux indices sociaux et faciaux de votre public.

En observant la salle, vous pouvez adapter votre contenu en conséquence. Lorsque vous partagez votre savoir-faire technique avec un public non technique, l’objectif est de tenir une conversation. Même si vous avez expliqué la technologie à des centaines de personnes et que vous connaissez le sujet sur le bout des doigts, votre interlocuteur en entend peut-être parler pour la première fois. Présentez toujours votre sujet avec passion et enthousiasme.

3. Partagez vos informations techniques sous forme de récit

Lorsque vous avez beaucoup de données ou d’informations à partager, évitez de les communiquer à votre public à toute vitesse. Laissez le temps à vos interlocuteurs de s’imprégner de votre sujet, en vous abstenant de rassembler tous les détails sur une diapositive et de vous contenter de les lire à haute voix.

Si vous utilisez PowerPoint pour transmettre vos informations, n’oubliez pas que chaque diapositive doit enrichir la présentation et non l’affaiblir. N’utilisez pas de photos ou de graphiques ennuyeux qui ne parviennent pas à exprimer votre message clairement et rapidement. Concevez chaque diapositive en tenant compte de la manière dont elle guidera votre public tout au long de son parcours, du point A au point B.

Lorsque vous préparez votre présentation, gardez toujours votre objectif ou votre but à l’esprit.

Pour commencer, quel est le point le plus important à retenir ? Essayez-vous de convaincre votre directeur marketing que les plateformes no-code destinées aux développeurs citoyens réduiront considérablement le nombre de tâches à accomplir ? Ou peut-être espérez-vous persuader le service financier que votre équipe technique mérite de nouveaux équipements ? Quelle que soit la situation, un récit est plus persuasif que les faits seuls.

Les histoires permettent de fixer les idées dans l’esprit de votre public, en particulier s’il s’agit d’anecdotes tirées d’une expérience personnelle. Si vous n’avez aucune histoire pertinente à raconter, prenez en exemple des événements récents ou des publications du secteur qui répondent à vos besoins. Par exemple, si vous expliquez le potentiel révolutionnaire d’une nouvelle technologie, racontez comment Steve Jobs a défendu l’iPod et comment son succès a défié les attentes des actionnaires.

4. Utilisez du contenu visuel pour expliquer les informations et les processus techniques

Le contenu écrit et les explications verbales sont deux moyens essentiels de communiquer des idées.

Cependant, lorsque votre objectif est de simplifier des informations techniques, représenter visuellement vos concepts peut être un moyen de communication beaucoup plus efficace. Pourquoi ? Les contenus visuels sont plus faciles à appréhender et à mémoriser que les concepts appris par la lecture ou par un simple récit.

Ce phénomène est appelé l’effet de supériorité de l’image. Les études montrent qu’un support visuel peut augmenter la mémorisation d’une information de 65 %, contre 10 % pour un support audio, et améliorer la capacité de synthèse de 36 %.

Il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes utilisent régulièrement des diagrammes, des modèles et d’autres techniques de présentation visuelle pour faire passer leur point de vue. Si vous cherchez un moyen rapide et efficace de représenter et de partager votre contenu avec votre organisation, envisagez Lucidchart.

Grâce à ses modèles et à son interface conviviaux, vous pouvez facilement adapter ou modifier vos flux de processus en fonction des exigences de votre public non technique. Un cadre n’a pas nécessairement besoin de connaître toutes les parties d’un diagramme d’architecture , mais seulement un aperçu global. Avec Lucidscale, vous pouvez générer un diagramme d’architecture cloud et réduire facilement votre diagramme à la partie qui est pertinente.

Lucidchart étant basé sur le Web, ces visuels et diagrammes peuvent être partagés à distance avec d’autres services ou intégrés à une visioconférence pour une présentation étendue. Le format intuitif de Lucidchart peut d’ailleurs inspirer une plus grande collaboration et améliorer les relations de travail dans toute votre organisation, entre les services techniques et non techniques.

5. Évitez le jargon technique dans la mesure du possible

Même si les acronymes tels que GCP et SGBD sont pour vous une seconde nature, ils peuvent dérouter ou déconcentrer les membres de votre public les moins avertis. Prenez le temps de vous assurer que ces derniers comprennent le contexte de la situation.

Si possible, évitez toute forme de jargon et traduisez votre terminologie en termes simples. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez envisager de fournir un guide de référence pour tous les acronymes et termes techniques que vous utiliserez pendant votre présentation ou d’incorporer ces définitions dans vos diapositives.

6. Concentrez-vous sur l’impact lorsque vous expliquez des concepts techniques

N’oubliez pas que les informations qui vous fascinent peuvent ne pas être fascinantes (ou pertinentes) pour votre public.

Lorsqu’on parle de technologie, il est plus utile de souligner ce qui en fait un investissement intéressant plutôt que son fonctionnement. Imaginons, par exemple, que vous suggériez l’adoption de nouveaux protocoles de correction, de suppression et de surveillance pour votre réseau. Vous devriez axer votre discussion sur la façon dont l’exposition aux cyberattaques a coûté 654 milliards de dollars de capital perdu aux entreprises américaines rien qu’en 2018, plutôt que de vous étendre sur les dernières technologies de processus d’authentification.

Concentrez-vous sur les initiatives et les difficultés qui intéressent le plus votre public et vos interactions auront un impact beaucoup plus important sur les cadres et les autres employés non techniques de votre organisation.

Expliquer la technologie en termes simples est une démarche continue

Ne surestimez pas la quantité d’informations que vous pouvez expliquer à un public non technique au cours d’une seule présentation ou interaction. Vous devrez peut-être organiser des réunions régulières pour lui faire suffisamment bien comprendre le sujet abordé.

Même si vous avez l’impression de ne faire que des progrès mineurs, pour ceux qui n’étaient pas familiers avec la technologie que vous partagez, vos efforts peuvent se traduire par une véritable révélation.

communiquer clairement
Lucidchart est un espace de travail visuel qui permet aux professionnels techniques d’avoir une meilleure visibilité sur les technologies existantes, de planifier l’avenir et de communiquer clairement avec les parties prenantes.
En savoir plus

Commencez à créer des diagrammes avec Lucidchart dès aujourd'hui – essayez notre solution gratuitement !

Inscription gratuite

À la une

The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Équipe
  • Entreprise
  • Nous contacter
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2022 Lucid Software Inc.