Tests d'API

Comment tester une API selon les meilleures pratiques

Temps de lecture : environ 10 min

Une interface de programmation d'applications (API) est un logiciel qui permet aux applications et aux services d'interagir les uns avec les autres. Ils fournissent une interface facilitant le transfert de données et de fonctions logiques entre divers systèmes informatiques et logiciels.

Par exemple, une application bancaire mobile recourt à une API pour accéder à l'appareil photo de votre téléphone afin que vous puissiez prendre la photo d'un chèque et le déposer sur votre compte en ligne.

Sans les API, il ne serait pas possible de profiter des interactions numériques transparentes dont nous jouissons chaque jour via nos ordinateurs, nos smartphones, nos téléviseurs et autres appareils.

En quoi consistent les tests d'API ?

Un banc de test d'API permet aux développeurs de déterminer si les API répondent aux attentes en matière de fonctionnalité, de performance, de fiabilité et de sécurité. L'objectif est d'identifier les bugs et tout autre comportement suspect afin que vos utilisateurs ne se retrouvent pas avec un produit de mauvaise qualité ou manquant de fiabilité. Vous devez vous assurer de proposer des API qui soient efficaces et performantes, sinon personne ne les choisira.

Mais les tests d'API ne sont peut-être pas aussi faciles à exécuter qu'il n'y paraît. Les API utilisent généralement des protocoles et des normes avec lesquels vous n'avez pas l'habitude de travailler. Ces protocoles et normes sont indispensables pour que les différentes plateformes, applications et systèmes puissent communiquer entre eux. Vous devez donc non seulement tester les fonctionnalités d'une API, mais aussi ses performances, sa fiabilité et la manière dont tous les composants interagissent pour créer une interface fiable.

Pourquoi effectuer des tests d'API ?

Les API facilitent notre travail quotidien, nous aident à trouver des informations importantes, et bien plus encore. Selon le rapport sur l'état de l'Internet d'Akamai, les appels d'API représentent 83 % de l'ensemble du trafic sur le Web. Les API étant très importantes pour la vie quotidienne de vos utilisateurs, les tester constitue une priorité absolue pour les raisons suivantes :  

  • Langage indépendant : les API utilisent des formats tels que XML et JSON pour échanger des données. Cela signifie qu'elles sont indépendantes du langage et que vous pouvez utiliser n'importe quel langage pour élaborer un système d'automatisation des tests. 
  • Indépendantes de l'interface graphique : les API peuvent être testées sans interface utilisateur afin de contrôler les fonctionnalités de base de l'application et de détecter les erreurs et les bugs.
  • Meilleure efficacité des tests : les API comprennent des fonctionnalités qui vous permettent de créer des scripts d'automatisation plus complets. 
  • Réduction du coût des tests : tester les API vous permet de détecter les petits bugs dans les fonctionnalités de base avant de les tester dans l'interface graphique. Ces petits bugs peuvent potentiellement devenir de gros problèmes lors des tests de l'interface utilisateur graphique. Si vous pouvez détecter et corriger les bugs lors des tests des API, vous économiserez du temps et de l'argent.
  • Sortie de produit plus rapide : les tests d'API prennent généralement moins de temps qu'il ne faut pour effectuer des tests complets de régression de l'interface utilisateur. Ainsi, les erreurs peuvent être détectées et corrigées plus rapidement et plus efficacement, et les nouvelles versions peuvent être publiées plus rapidement.
  • Déterminez si les API opèrent correctement : vos tests vous permettent de vous assurer que l'API répond à vos attentes.
  • Assurez-vous que les API peuvent supporter le flux : effectuez des tests qui simulent le volume de trafic que vous prévoyez de confier à vos API. C'est une façon de simuler plusieurs utilisateurs envoyant des requêtes simultanées pour évaluer la fiabilité de votre application. 
  • Test de compatibilité : vos tests doivent garantir que votre API peut être opérationnelle sur tous les appareils, navigateurs et systèmes d'exploitation.
  • Anticipez les erreurs des utilisateurs : les tests peuvent vous aider à repérer les erreurs potentielles que les utilisateurs pourraient commettre. Ces informations peuvent vous permettre d'anticiper les erreurs des utilisateurs et de perfectionner votre interface.

Vous voulez plus d'informations concernant le développement d'une API ? Vous pouvez lire « Comment construire une API. »

Comment tester une API

Comme pour la plupart des projets technologiques, vous ne pouvez pas commencer à tester vos API sans avoir de plan. Le plan vous aide à déterminer vos objectifs et la manière dont vous allez les atteindre. Voici quelques conseils pour vous aider à vous lancer dans le processus de test d'API :

  • Appréhendez les spécificités : consignez les spécifications de l'API et répondez aux questions suivantes :
  • Quel est l'objectif de l'API ?
  • Qui est le public cible ?
  • Quels problèmes analysez-vous ?
  • Quelle finalité recherchez-vous ?
  • Quelles sont les caractéristiques et les fonctionnalités de l'API ?
  • En quoi consiste le flux de travail de l'application ?
  • Quelles intégrations l'API prend-elle en charge ?
  • Quelles seraient vos priorités quant aux tests ?
  • Configurez votre environnement de test : configurez votre environnement en fonction des spécificités de l'API. Configurez la base de données et le serveur conformément aux spécificités de l'application. Ensuite, effectuez un appel d'API pour vous assurer que tout est correctement configuré et que rien ne fait défaut avant de commencer les tests.
  • Choisissez vos outils pour tester vos API : à moins que vous ne prévoyiez de tout tester manuellement, vous aurez besoin d'un outil pour tester vos API afin de vous aider à structurer et à gérer vos phases de test.
  • Déterminez les types de tests d'API que vous allez effectuer : une fois que vous avez mis en place votre environnement de test et que vous vous êtes assuré que tout est opérationnel, vous devez déterminer quels éléments vous allez tester quant à votre API. 

Quels types de tests d'API pouvez-vous effectuer ?

Ce que vous décidez de tester détermine le type de test que vous allez effectuer. Par exemple, si vous souhaitez tester des caractéristiques et des fonctionnalités, vous effectuerez un test fonctionnel.

Il existe plusieurs types de tests d'API : 

  • Test fonctionnel : il teste différentes fonctionnalités de votre codebase. Les tests consistent en des scénarios spécifiques visant à garantir que les fonctionnalités de l'API correspondent aux paramètres définis et attendus.
  • Test de fiabilité : ce type de test permet de vérifier que l'API peut opérer sans défaillance pendant une durée déterminée dans un environnement spécifique.
  • Test de flux : ce test permet de voir si les performances de l'API sont optimales dans des conditions normales et de plus forte amplitude.
  • Test de sécurité : il est utilisé pour garantir que l'API soit en mesure de faire face aux menaces externes. Les tests portent notamment sur les méthodes de cryptage, le contrôle d'accès aux API, la gestion des droits des utilisateurs et la validation des autorisations.
  • Test de l'interface utilisateur : cela suppose de tester l'interface utilisateur de l'API. Ce test se concentre sur l'interface qui est rattachée à l'API plutôt que sur le test de l'API elle-même. Les tests d'interface utilisateur peuvent vous donner un aperçu de l'état général de l'application et de sa facilité d'utilisation au niveau des front et back ends.
  • Test négatif : l'objectif des tests négatifs est de voir ce qui se passe lorsque l'application est confrontée à une entrée non valide ou non intentionnelle. Il s'agit de déterminer ce qui pourrait provoquer la défaillance du système afin de développer des solutions plus appropriées. Par exemple, la saisie d'une lettre dans un champ numérique devrait générer un message d'avertissement, mais ne devrait pas entraîner une défaillance de l'application. 
  • Test de validation: ce type de test est utilisé pour vérifier que l'API a été développée correctement et que tout est fonctionnel.

Comparatif entre tests manuels et tests automatisés

Les tests manuels constituent un processus très concret où un professionnel de l'assurance qualité procède à des tests isolés, un par un. Les testeurs interviennent à chaque étape du processus, de la création des scénarios de test à leur exécution. Les testeurs procèdent à une évaluation des fonctionnalités, repèrent les bugs et rédigent des rapports d'erreur sans recourir à des outils d'automatisation.

Les tests manuels prennent plus de temps et peuvent être fastidieux. L'automatisation vous permet d'exécuter plus de scénarios de test, accroît la fiabilité des tests et est généralement plus efficace. 

Quand privilégier les tests manuels ?

Les tests manuels sont davantage axés sur le processus de test. Créer et exécuter vos propres tests manuellement peut vous donner un contrôle plus nuancé sur ceux-ci. En outre, il y a moins de risque que les tests génèrent des faux négatifs, ce qui pourrait engendrer beaucoup de travail supplémentaire lorsqu'il s'agit de confirmer ou non les erreurs signalées.

Les tests manuels sont à privilégier pour les types de tests suivants :

  • Tests exploratoires
  • Tests d’utilisabilité
  • Test de l'interface utilisateur
  • Tests ponctuels

Vous pourriez utiliser des tests manuels lorsque vous faites face à des petites modifications. Même la plus petite modification suppose l'écriture d'un nouveau code pour exécuter un test automatisé, ce qui peut s'avérer plus long qu'un test manuel rapide. 

Quand privilégier les tests automatisés ?

Le principal avantage de l'automatisation des tests d'API est de pouvoir effectuer davantage de tests en un minimum de temps. Cela permet une meilleure productivité et vous aide à optimiser l'efficacité des tests. Des tests exécutés plus vite permettent de corriger plus rapidement les problèmes, ce qui accélère la mise sur le marché des produits.

Les tests automatisés sont à privilégier pour les types de tests suivants :

  • Tests fonctionnels
  • Test de charge
  • Tests de performance
  • Test de validation
  • Tests dynamiques
  • Tests axés sur des données
  • Test de détection d'erreurs
  • Tests multilingues
  • Tests de régression

Quelles sont les meilleures pratiques en matière de tests d'API ?

Si les tests exploratoires et les tests d'interface utilisateur doivent être effectués manuellement, la plupart des tests d'API doivent être automatisés. Voici quelques meilleures pratiques quant aux tests automatisés d'API. Ces pratiques peuvent vous aider à optimiser les tests, à en réaliser davantage en un temps record, à économiser de l'argent et à commercialiser un produit de meilleure qualité.

Consignez tout

Le succès de vos tests peut être déterminé par la manière dont vous définissez vos impératifs commerciaux et vos scénarios de test. La plupart de vos API ne disposent pas d'une interface graphique en front-end à laquelle se référer. Il est donc essentiel que vous fournissiez une documentation claire de chaque champ et des paramètres qui lui sont associés. Les testeurs se réfèrent à ces documents pour s'assurer que tous les cas d'utilisation requis sont bien traités.

Vous devez également créer des rapports de tests détaillés et complets qui documentent les raisons des défaillances des tests. Ces rapports permettent aux développeurs d'identifier plus facilement les problèmes qui doivent être résolus.

Adoptez l'approche DRY

L'approche « Don't repeat yourself » (DRY) est utilisée pour prévenir la répétition des codes. Si le code est commun aux composants et aux actions de plusieurs API, déposez-le dans une bibliothèque commune où toutes les parties qui en ont besoin pourront y accéder facilement.

Commencez par les petites API

Mettez en place une routine de test en commençant par les API les plus simples qui ne comptent qu'une ou deux entrées (par exemple, une API de connexion). Le fait de se concentrer sur les petites API vous permet de prendre confiance et de vous assurer que votre environnement de test est opérationnel avant de vous attaquer aux API plus complexes.

Tests d'API
Les diagrammes UML peuvent être utiles pour visualiser le flux d'informations dans votre API.
En savoir plus

Les diagrammes UML peuvent être utiles pour visualiser le flux d'informations dans votre API.

En savoir plus

À la une

The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Équipe
  • Entreprise
  • Nous contacter
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2023 Lucid Software Inc.