Créer une API

Comment créer une API en six étapes

Temps de lecture : environ 8 min

Que ce soit en interne ou pour vos utilisateurs et vos clients, les API présentent une véritable valeur commerciale et permettent d’exploiter tout le potentiel de vos logiciels en facilitant la communication entre vos applications. L’époque où les logiciels fonctionnaient de manière isolée sans « communiquer » les uns avec les autres est aujourd’hui révolue. 

Créer une API vous donne plus de flexibilité et vous aide à personnaliser vos applications tout en permettant l’intégration de solutions tierces. 

Les types d’API

Il existe trois principaux types d’API. Chaque API présente des avantages et des inconvénients. 

API privées

Vos API internes, les API privées, créent une interface de communication entre les applications utilisées par votre équipe, y compris entre les logiciels tiers que vous utilisez en complément des vôtres. 

API publiques 

Également appelées API ouvertes, les API publiques sont accessibles aux développeurs qui souhaitent personnaliser leurs applications afin d’accéder à des logiciels propriétaires. 

API partenaires

À l’instar des API publiques, les API partenaires permettent aux logiciels de communiquer avec des applications propriétaires. Néanmoins, elles ne sont pas accessibles au public et nécessitent un accès spécial accordé par le biais d’une forme de partenariat avec l’entreprise qui possède ou contrôle le logiciel propriétaire. 

Avantages des API

Les API permettent de mieux exploiter le potentiel de votre logiciel en améliorant la façon dont il est reçu ainsi que les avantages que vous pouvez en tirer. 

Mise sur le marché plus rapide

L’utilisation d’une API offre aux développeurs une technologie prête à l’emploi pour leurs applications, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent lors de la mise sur le marché. En réduisant le délai de commercialisation, votre équipe peut minimiser l’utilisation de ressources. 

Possibilité d’externaliser la complexité

Au lieu de se concentrer sur la complexité des interfaces logicielles, les développeurs peuvent, grâce aux API, se focaliser sur les capacités uniques de leur application. Votre équipe peut ainsi se consacrer aux fonctionnalités clés au lieu de refaire le travail que d’autres ont déjà effectué avec leurs API. 

Expérience utilisateur améliorée 

Votre organisation peut utiliser des API pour améliorer l’expérience de ses utilisateurs. Par exemple, ceux qui souhaitent utiliser votre application avec d’autres applications populaires bénéficieront d’une meilleure expérience s’il existe déjà une API disponible. Grâce à des logiciels qui fonctionnent plus efficacement et qui offrent une plus grande variété de fonctionnalités, vos développeurs peuvent créer des expériences numériques enrichies. 

    créer une API
    .
    Lire la suite

    Comment créer une API en six étapes

    Lors de la création d’une API, votre équipe de développement peut travailler plus efficacement en suivant scrupuleusement un processus spécifique. Une API bien conçue maximise la valeur de votre investissement et permet aux utilisateurs et aux autres développeurs de profiter davantage de vos applications, améliorant ainsi la réputation et la popularité de votre marque. 

    Planifier

    La planification des API est essentielle. Élaborez votre plan avant de vous lancer dans le développement et le prototypage. Pour cela, vous devez commencer par identifier un public cible de développeurs. Une fois que vous avez cerné votre cible, tenez compte des éléments suivants pour l’élaboration de votre plan : 

    • Définissez un cas d’utilisation : sachez comment vous allez utiliser votre API pour répondre à des besoins commerciaux spécifiques. 
    • Partez d’une spécification : les spécifications d’API telles que OpenAPI aident les développeurs à se concentrer sur la conception de leur API. Cette approche « design first » permet de lancer une API plus rapidement. 
    • Décrivez les besoins à l’avance : obtenez l’adhésion des parties prenantes et précisez vos besoins en matière d’API afin que votre équipe sache quelle direction prendre. L’utilisabilité, la fiabilité, l’évolutivité, la testabilité et la sécurité sont des éléments clés à prendre en considération. 

    Conception et prototype

    Commencez à concevoir votre API en créant un premier prototype que vous pourrez affiner par la suite. Toutes les API doivent répondre à des exigences de base en matière de fiabilité, de sécurité et d’évolutivité. Une fois le prototype créé, vous pourrez commencer à construire votre API. Voici les éléments à prendre en compte pendant votre processus de conception :

    • Créez un logigramme d’API : en travaillant à partir d’un logigramme d’API, votre équipe peut cartographier la logique d’ensemble, visualiser la façon dont les informations circulent dans votre API et identifier les aspects à optimiser. 
    • Intégrez la sécurité au cœur de votre conception : en misant sur quatre couches de sécurité (identification, authentification, autorisation et chiffrement), vous protégez à la fois votre marque, votre réputation, vos partenaires, votre communauté de développeurs et vos utilisateurs finaux. 
    • Choisissez une architecture : les architectures d’API peuvent se baser sur un protocole SOAP (Simple Object Access Protocol) ou REST (Representational State Transfer). Le protocole SOAP est plus sûr, mais il se base sur le formatage de données XML, génère une utilisation plus importante de la bande passante et impose de suivre des règles strictes. Aujourd’hui, la plupart des applications se basent sur le protocole REST, car bien qu’il n’offre pas tous les avantages de sécurité du protocole SOAP, il reste plus léger et plus flexible. 
    • Planifiez votre portail des développeurs : offrir une expérience client de premier ordre en lien avec votre API implique de proposer un portail des développeurs efficace. Pour cela, vous devez créer un portail qui aide les développeurs à accomplir leur travail le plus facilement possible. Concevez donc un portail en tenant compte de leurs besoins. 
    • Créez un prototype : la création de fausses données représentatives pour une base de données de test peut enrichir votre prototype. À partir de là, vous pourrez travailler sur un frontend à la fois léger et rapide. 
    Logigramme d’API
    Exemple de logigramme d’API (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

    Développement 

    Il est recommandé de suivre les bonnes pratiques en matière de développement d’API pour vous assurer que vos API sont bien protégées. La façon dont vous créez et développez votre API fera la différence en matière de performances, de sécurité et de disponibilité. 

    • Optimisez votre API : l’optimisation des performances liées à des requêtes volumineuses, une utilisation plus importante des ressources et d’autres situations que pourrait rencontrer votre API sont susceptibles d’améliorer l’expérience utilisateur et éventuellement de prévenir les pannes. 
    • Soyez attentif à la sécurité : les API peuvent présenter des vulnérabilités, votre équipe de développement doit donc absolument en tenir compte lors de la création de la structure de votre API. Des requêtes SQL, des frameworks et des serveurs peuvent apparaître dans les erreurs renvoyées par l’API, ce qui peut permettre aux pirates informatiques d’accéder à vos applications. 
    • Utilisez des fonctions de quotas et de « throttling » : les fortes augmentations de trafic, qu’il s’agisse d’attaques par déni de service (DoS) ou de simples évolutions naturelles, peuvent perturber les API. En utilisant des quotas de trafic et des stratégies de « throttling » (limitation du nombre de requêtes simultanées), vous pourrez prévenir les pics importants qui entraînent des pannes.

    Test

    Virtualisez votre API (évitez de tester ses performances sur une version en production) pour détecter les erreurs et les éventuels goulots d’étranglement, et les résoudre avant la mise en production. Des tests réalistes peuvent s’avérer plus efficaces, car ils aident votre équipe à préparer des données que vous pouvez exploiter. 

    • Identifiez les problèmes et résolvez-les rapidement : testez différents réseaux et créez des erreurs de test pour vérifier comment elles sont traitées par votre API. 
    • Isolez les fonctions de l’API : séparez les fonctions à mesure que vous les testez. Procédez à des tests approfondis en matière de fiabilité, de sécurité et de performance. 

    Lancement

    Vous avez consacré suffisamment de temps à la conception, à la création et au test de votre nouvelle API : le moment est venu de la lancer. Choisissez de quelle façon vous souhaitez communiquer ce lancement et en faire la promotion. 

    • Annoncez le lancement de votre API : en fonction des personnes qui utiliseront votre API, créez une annonce à partager afin de la promouvoir. 
    • Répertoriez votre API à des fins de promotion : listez votre API dans les annuaires d’API afin de la faire connaître et de mettre en avant sa valeur commerciale pour d’autres organisations. 

    Suivi et itération

    Une fois que vous aurez créé une API et que vous l’aurez mise à la disposition du marché ou de vos clients, vous pourrez en effectuer un suivi continu afin d’analyser ses performances et d’apporter des modifications au besoin. Suivez de près votre communauté de développeurs, vos partenaires, vos utilisateurs finaux et d’autres parties prenantes pour vous assurer que votre API reste pertinente. 

    • Misez sur les analyses : les services d’analyse peuvent vous aider en collectant des données créées par votre API et d’autres sources. Utilisez un tableau de bord visuel pour surveiller vos analyses et collaborer à partir d’une seule et même interface. 
    • Choisissez les indicateurs à suivre : nombre d’utilisateurs uniques par mois, disponibilité de l’API, nombre de requêtes par mois, utilisation de la mémoire du serveur ou d’autres indicateurs d’intérêt pour votre entreprise, vos partenaires ou vos utilisateurs. 
    Créer une API
    Les diagrammes UML peuvent être utiles pour visualiser le flux d’informations dans votre API.
    En savoir plus

    Les diagrammes UML peuvent être utiles pour visualiser le flux d’informations dans votre API.

    En savoir plus

    À la une

    The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

    À propos de Lucidchart

    Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

    Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

    Démarrer

    • Tarifs
    • Individual
    • Équipe
    • Entreprise
    • Nous contacter
    ConfidentialitéMentions légalesCookies

    © 2023 Lucid Software Inc.