modèle hybride agile waterfall

Fusion agile et Waterfall : un modèle hybride de gestion de projet

Temps de lecture : environ 8 min

La méthodologie agile est la plus populaire parmi les équipes de développement modernes. En fait, elle a presque rendu le modèle Waterfall obsolète. Pour autant, celui-ci n’a pas encore dit son dernier mot.

Ces deux techniques offrent des perspectives intéressantes. Il se peut qu’un modèle hybride soit la meilleure solution pour votre organisation, surtout si vos équipes ont eu du mal à effectuer une transition complète vers la méthode agile. 

Découvrez la fusion agile et-Waterfall et voyez s’il s’agit de la solution idéale pour votre équipe. Vous trouverez également dans cet article des idées pour intégrer diverses variantes de ce modèle en fonction des besoins de votre organisation.

Différences entre l’agilité et le cycle en Waterfall

Pour commencer, vous devez comprendre ce qu’est la gestion de projet via les méthodes agile et Waterfall, en quoi elles divergent et quand utiliser agile ou Waterfall.

Méthode waterfall

La technique Waterfall est une méthodologie de gestion de projet basée sur un processus de conception séquentiel. Son nom illustre bien la réalité du processus : l’eau circule d’un bassin à l’autre dans un ordre précis, tout comme un projet passe d’une tâche terminée à la suivante. (Pensez à l’animation de la fin du jeu du solitaire pour un meilleur exemple, encore plus zen.) 

Le projet passe généralement de la définition des exigences à la conception, la mise en place, la vérification, le déploiement et la maintenance.

modèle de méthode waterfall
Aperçu de la méthode Waterfall (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

La méthodologie Waterfall convient le mieux pour :

  • les petits projets ;
  • les exigences connues et peu susceptibles de changer ;
  • les dates de déploiement spécifiques ;
  • les projets avec beaucoup de tâches interdépendantes.

La méthodologie Waterfall présente des avantages : elle est facile à comprendre et à gérer, et elle induit généralement moins de problèmes de production et offre une meilleure gestion budgétaire. Alors pourquoi choisir une autre méthodologie de gestion de projet ? 

La technique Waterfall n’est pas vraiment adaptée à la complexité du développement de la plupart des produits modernes. Elle ne convient pas aux projets complexes ou à long terme, et elle est peu flexible. C’est en raison de ces lacunes qu’est née la méthodologie agile.

gestion de projet Waterfall

Méthodologie agile

La méthodologie est une approche qui privilégie le développement par l’évolution. Des équipes tranversales collaborent pour améliorer et itérer continuellement. Cette méthodologie découle réellement du Manifeste agile, un ensemble de valeurs et de principes qui donnent la priorité à la flexibilité, aux besoins des clients, à la qualité des logiciels et à la collaboration. Comme son nom l’indique, elle permet aux équipes de réajuster le projet en cours de route pour répondre aux besoins des clients ou pour résoudre les problèmes qui surviennent au cours des itérations.

Elle fournit une base commune à laquelle il faut se référer lors du développement de logiciels, mais elle n’est pas aussi stricte que la méthodologie Waterfall.

modèle de méthodologie agile
Aperçu du cycle de vie de développement logiciel agile (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

La méthodologie agile convient le mieux pour :

  • les projets dont les échéances ne sont pas connues ou dont l’étendue des exigences n’est pas connue ;
  • les équipes ayant un contact direct avec les clients ;
  • les logiciels pouvant évoluer au fil des itérations ;
  • les équipes sans bureaucratie ;
  • les projets sans budget fixe ;
  • les projets sans concurrence ;
  • les clients désireux de mettre régulièrement à jour leur logiciel.

La méthodologie agile est idéale pour les déploiements rapides, les petits budgets, les retours d’information rapides et l’expérimentation. C’est vraiment la méthodologie qui démontre le mieux l’état d’esprit « fail fast ».

différentes méthodes agiles

Découvrez les différentes méthodes agiles et commencez à intégrer leurs principes dès aujourd’hui.

Lire la suite

Elle convient mieux aux petites et moyennes équipes capables de réfléchir rapidement, d’être flexibles et de travailler indépendamment de toute supervision pointue de l’entreprise. C’est probablement la raison pour laquelle il s’agit de la méthodologie de choix pour la plupart des start-ups et des développeurs d’applications.

Pour autant, elle ne convient pas à tout le monde. 

Que se passe-t-il si vous avez lu les deux descriptions ci-dessus et que les exigences de votre projet ne semblent pas correspondre à l’une ou l’autre méthodologie ? Il existe une troisième option.

L’intersection entre agile et waterfall

La fusion agile-Waterfall associe le meilleur des deux méthodologies. Pour les puristes, il s’agit d’une méthodologie problématique, mais elle peut pourtant être appliquée au développement de logiciels ou de produits qui associent à la fois du matériel et des logiciels. 

modèle hybride agile-waterfall
Modèle hybride agile-Waterfall (Cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Tel que défini par Erick Bergmann et Andy Hamilton, la fusion agile et-Waterfall permet généralement aux équipes de développement de logiciels de travailler suivant la méthodologie agile, tandis que les équipes de développement de matériel et les chefs de produit s’en tiennent à l’approche de la méthode Waterfall. Vous pouvez envisager d’utiliser la méthode agile-Waterfall dans les cas suivants :

  • Vous voulez encourager une forte collaboration entre les équipes.
  • Votre organisation tente de passer à la méthode agile, mais la complexité de cette dernière entrave les progrès. La philosophie agile comporte de nombreux éléments évolutifs, et il faut parfois du temps aux équipes pour l’adopter avec succès. Il peut être intéressant d’utiliser la méthode Waterfall habituelle et d’incorporer progressivement les techniques agiles jusqu’à ce que tout le monde puisse passer à une méthodologie entièrement agile.
  • Le projet dispose d’un budget et d’une date de livraison fixes, mais pourrait tirer profit de la rapidité de conception, d’analyse et de planification de la méthodologie agile.

La raison pour laquelle les deux méthodologies peuvent fonctionner harmonieusement est qu’agile est plus un état d’esprit et une approche qu’une véritable méthodologie. Il est donc possible d’utiliser la philosophie agile avec la méthodologie Waterfall, plus rigide. 

Si vous souhaitez intégrer une méthodologie hybride, n’hésite pas à imaginer un spectre d’approches de gestion de projet, avec la méthodologie Waterfall, plus pragmatique et concrète, d’un côté, et l’approche agile, plus flexible, de l’autre.

Dans cet état d’esprit, il est logique qu’il n’y ait pas qu’une seule façon d’intégrer un modèle hybride.

Combinaisons possibles pour une fusion entre agile et waterfall

C’est à vous et à votre organisation de déterminer la meilleure solution hybride pour votre équipe, mais voici quelques scénarios possibles :

  • Utiliser la méthode agile au niveau de l’entreprise tout en utilisant la méthode Waterfall pour les exigences, la conception et la mise en œuvre.
  • Utiliser l’approche agile au niveau du projet, mais utiliser Waterfall au niveau de l’organisation.
  • Utiliser la méthodologie Waterfall au niveau du projet et de l’entreprise, mais utiliser la méthodologie agile au sein des équipes individuelles.
  • Utiliser la méthodologie Waterfall au niveau de l’équipe et de l’entreprise, mais définir des phases spécifiques de développement qui utiliseront les techniques agiles.

La bonne approche consistera à déterminer la nature du problème à résoudre, puis la méthodologie la plus adaptée. Vous pouvez également choisir d’utiliser un modèle hybride pour une utilisation ponctuelle.

  • Pour les projets à faible risque, envisagez la méthode Waterfall, axée sur la planification, afin de limiter les coûts.
  • Pour les projets à haut risque, utilisez les techniques agiles pour itérer sur les activités jusqu’à ce que tous les problèmes soient identifiés et résolus.
  • Pour les projets dont les délais d’exécution sont courts, la livraison agile incrémentielle peut permettre de mieux satisfaire le client.
  • Pour les projets très complexes, les techniques agiles peuvent coûter plus cher, mais offrir un résultat plus favorable.

En outre, votre organisation peut choisir de sélectionner des composants agiles et de les appliquer à une méthodologie Waterfall. Cela pourrait se traduire par l’adoption de la méthode Scrum pour la gestion des équipes et l’organisation du travail sous forme de sprints hebdomadaires, ou par une approche de la méthode Lean, qui met l’accent sur la nécessité de constamment réduire les gaspillages et les redondances. Ou peut-être vos équipes utilisent-elles simplement la méthode Kanban pour maintenir la communication et assurer le suivi des tâches. 

Il existe tellement d’aspects de la méthodologie agile que votre équipe est susceptible d’en trouver au moins un qui pourra être intégré pour améliorer le processus de développement.

Au final, quel est le meilleur choix ?

Il est tentant de défendre une méthodologie plutôt qu’une autre, surtout si vous y êtes habitué, mais il est important de se rappeler que la réussite du projet est la priorité absolue. Une méthodologie ne peut être efficace que si elle aide les équipes à rester concentrées sur leur tâche, à créer un produit exploitable et à respecter le budget. Cela peut impliquer l’adoption d’une approche hybride et peut également inclure quelques expérimentations et échecs. 

Prenez en compte les suggestions ci-dessus pour déterminer quelle pourrait être la meilleure méthodologie pour chaque partie de votre cycle de développement, et envisagez d’adapter les méthodologies non seulement par équipe ou par section de développement, mais aussi par projet. Par exemple, si le projet est court et simple, il peut tirer profit de la méthodologie Waterfall, même si vos équipes sont habituées à utiliser une approche agile.

différents styles de gestion de projet

Comparez les différents styles de gestion de projet pour trouver celui qui convient le mieux à votre équipe et qui permet de créer des produits plus rapidement.

En savoir plus

Commencez à créer des diagrammes avec Lucidchart dès aujourd'hui – essayez notre solution gratuitement !

Inscription gratuite

À la une

The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Équipe
  • Entreprise
  • Contact commercial
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2022 Lucid Software Inc.