PINGDOM_CANARY_STRING
processus de gestion des risques

5 étapes pour un processus de gestion des risques efficace

Temps de lecture : environ 5 min

Publié par : Lucid Content Team

Tout nouveau projet s’accompagne de nouveaux risques. Bien qu’il ne soit pas possible de les éviter totalement, votre organisation peut les anticiper et les atténuer grâce à un processus de gestion des risques bien défini. Suivez ces étapes de gestion des risques pour organiser votre équipe et la rendre plus agile et plus réactive.

aperçu du processus de gestion des risques
Aperçu du processus de gestion des risques (cliquez sur l’image pour modifier en ligne)

En quoi consiste le processus de gestion des risques ?

Il s’agit simplement d’un processus continu d’identification, de traitement et de gestion des risques. Prendre le temps d’établir et de mettre en œuvre un processus de gestion des risques ressemble à l’installation d’une alarme incendie : vous espérez qu’il ne servira jamais, mais vous êtes prêt à y consacrer du temps pour protéger votre avenir.

L’identification et le suivi des risques susceptibles de survenir dans le cadre d’un projet offrent des avantages considérables, notamment :

  • une planification plus efficace des ressources en rendant visibles des coûts auparavant imprévus ;
  • un meilleur suivi des coûts du projet et des estimations plus précises du retour sur investissement ;
  • une plus grande sensibilisation aux exigences légales ;
  • une prévention plus rigoureuse des blessures et des maladies physiques ;
  • une attitude de souplesse, plutôt que de panique, lorsque des changements ou des défis se présentent.

Étapes de la gestion des risques

Suivez les étapes ci-dessous pour améliorer votre processus de gestion des risques.

1. Identifier les risques

Anticiper les éventuels écueils d’un projet ne signifie pas céder au catastrophisme, bien au contraire. L’identification des risques est une expérience positive à laquelle toute votre équipe peut participer et dont elle peut tirer des enseignements.

Exploitez les connaissances et l’expérience collectives. Demandez à chacun d’identifier les risques auxquels il a déjà été confronté ou sur lesquels il pourrait avoir des informations supplémentaires. Ce processus favorise la communication et encourage la transmission de savoir entre différentes équipes.

exemple de risk breakdown structure
Exemple de risk breakdown structure (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Utilisez un diagramme risk breakdown structure pour recenser les risques d’un projet et les organiser en fonction de leur niveau de détail, les plus généraux étant placés en haut et les plus spécifiques en bas. Au moment de créer les tâches d’un projet, ce visuel vous aidera à anticiper les risques susceptibles d’apparaître.

Une fois que vous et votre équipe avez compilé les problèmes éventuels, créez un journal des risques du projet pour en effectuer un suivi et un contrôle clairs et concis tout au long du projet.

exemple de registre des risques qualitatif
Exemple de registre des risques qualitatif (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Un journal des risques du projet, également appelé registre des risques du projet, fait partie intégrante de tout processus efficace de gestion des risques. Cette base de données dynamique des risques de chaque projet vous aide non seulement à gérer les risques actuels, mais permet également de retrouver les risques des projets antérieurs. En élaborant votre registre des risques avec les points de données appropriés, vous et votre équipe pourrez rapidement et précisément identifier et évaluer les menaces éventuelles pesant sur un projet.

2. Analyser les risques

Une fois que votre équipe a identifié les problèmes potentiels, il est temps de creuser un peu plus. Quelle est la probabilité que ces difficultés apparaissent ? Et le cas échéant, quelles en seront les conséquences ?

Au cours de cette étape, votre équipe évaluera la probabilité et les retombées de chaque risque afin de décider sur lequel se concentrer en premier lieu. Des facteurs tels que les pertes financières potentielles pour l’organisation, le temps perdu et la gravité de l’impact jouent tous un rôle dans l’analyse précise de chaque risque. En examinant chaque risque à la loupe, vous découvrirez également les problèmes communs à l’ensemble d’un projet et pourrez affiner votre processus de gestion des risques pour vos prochains projets.

illustration of people working together

Vous souhaitez améliorer vos systèmes et éliminer les dysfonctionnements grâce à l’analyse des risques AMDE ?

En savoir plus

3. Hiérarchiser les risques

Vous devez maintenant établir des priorités. Classez chaque risque en tenant compte à la fois de sa probabilité d’occurrence et de son impact potentiel sur le projet.

Cette étape vous permet d’obtenir une vue d’ensemble du projet en cours et d’identifier les points sur lesquels l’équipe doit se concentrer. Plus important encore, elle vous aidera à identifier des solutions viables pour chaque risque. De cette façon, le projet lui-même ne sera pas interrompu ou retardé de manière significative pendant la phase de traitement.

4. Traiter les risques

Une fois que vous avez déterminé les risques les plus importants, déployez votre stratégie de remédiation. Bien que vous ne puissiez pas anticiper toutes les difficultés, vous avez mis toutes les chances de votre côté avec les étapes précédentes de votre processus de gestion des risques. Chargez votre équipe de commencer par résoudre le risque prioritaire ou tout au moins de l’atténuer afin qu’il cesse d’être une menace pour le projet.

Traiter et atténuer efficacement les risques signifie également mobiliser les ressources de votre équipe de manière efficiente, sans faire dérailler le projet. Avec le temps, les projets et leurs registres des risques s’accumulant dans votre base de données, vous deviendrez capable d’anticiper les risques en adoptant une approche plus proactive que réactive qui vous aidera à les traiter plus efficacement.

5. Surveiller les risques

Une communication claire entre votre équipe et les parties prenantes est essentielle lorsqu’il s’agit de surveiller les menaces de manière continue. Et même si vous avez parfois l’impression de n’avoir aucun contrôle sur ces dernières, votre processus de gestion des risques et le registre des risques du projet correspondant vous permettront de suivre ces cibles mobiles avec assurance.

Essayez l’un des modèles ci-dessus pour lancer votre processus de gestion des risques.

illustration of people working together

Préparez-vous plus efficacement et mettez en œuvre une stratégie complète de gestion des risques.

En savoir plus

Commencez à créer des diagrammes avec Lucidchart dès aujourd'hui – essayez notre solution gratuitement !

Inscription gratuite

À la une

what does HR do

Quel est le rôle des ressources humaines ? 11 responsabilités fondamentales

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Articles connexes :

An Overview of Business Contingency Plans

business contingency plan

Guide complet du processus d’évaluation des risques

processus d’évaluation des risques
Français
ConfidentialitéMentions légales
© 2021 Lucid Software Inc.