PINGDOM_CANARY_STRING
backlog produit dans agile

Comment développer un backlog produit scrum exceptionnel

Temps de lecture : environ 8 min

Publié par : Lucid Content Team

Si vous travaillez dans la tech, il est probable que votre équipe de développement logiciel ou produit utilise la méthode de gestion de projet Scrum (une sous-catégorie de la méthode Agile), qui invite les équipes à effectuer leur travail par sprints de deux semaines afin de développer un produit de manière continue au lieu de publier ponctuellement des versions complètes. 

Comme pour toute approche de gestion de projet, l’organisation est essentielle. Et le backlog produit scrum est un outil important pour y parvenir.

Dans Agile, un backlog produit correspond pour l’essentiel à une liste de tâches à effectuer par l’équipe de développement. Il s’agit d’une série de travaux à accomplir dans le cadre d’un projet plus vaste. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’éléments sur lesquels vous travaillez au cours du sprint de deux semaines, mais il vous permet d’anticiper les tâches à venir afin que votre équipe puisse planifier et publier rapidement de nouvelles fonctionnalités.

Poursuivez la lecture pour découvrir l’importance du backlog produit, comment élaborer et perfectionner le vôtre, et le rôle que joue cette liste dans votre sprint planning.

exemple de backlog produit
Exemple de backlog produit (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Qu’est-ce qu’un backlog produit dans Agile ?

Selon le guide officiel de Scrum, le backlog produit est « ...une liste ordonnée de tous les éléments devant être inclus dans le produit ».

Le backlog produit ne fait pas partie de la boucle de sprint (ce qui signifie qu’il contient des tâches qui ne seront pas terminées pendant le sprint en cours), mais il permet d’anticiper la planification de votre sprint. Le backlog produit contient des retours d’information de la part de :

  • L’équipe de développement
  • Client
  • Parties prenantes

Pour découvrir à quoi ressemble un backlog produit, consultez l’exemple ci-dessus. 

Quelle est l’importance d’un backlog produit ?

Imaginez le backlog produit comme un moyen de mettre en œuvre le résultat d’un brainstorming ou un plan produit. Vous serez sans doute sollicité par des parties prenantes (ou des clients) qui ont de nombreuses idées pour améliorer le produit. Ces suggestions ne seront pas toutes pertinentes ni valables, mais en l’absence d’un backlog produit organisé, il est difficile de faire la différence entre les idées géniales et celles qui ne sont qu’une perte de temps. Voici quelques autres avantages d’un backlog produit :

  1. C’est une liste organisée et facile à gérer.
  2. Ses éléments sont faciles à classer par ordre de priorité.
  3. Il peut être modifié en fonction de l’évolution des priorités.
  4. Il vous permet de visualiser immédiatement les dépendances et de les organiser.
  5. Il vous permet d’envisager les produits à long terme, et pas seulement par rapport aux besoins immédiats.

En bref, un backlog produit permet à vous et à votre équipe d’apporter des améliorations méthodiques et intelligentes à un produit sur une période de temps longue.

Que contient le backlog produit ?

Le Guide Scrum est assez normatif quant aux éléments qui peuvent figurer dans le backlog produit, ce qui est utile pour éviter les informations superflues. Le backlog produit contient :

  • Fonctionnalités
  • Fonctions
  • Les exigences
  • Les améliorations
  • Les correctifs

Notez cependant qu’il ne s’agit pas d’une simple liste de tâches. Chaque élément du backlog produit :

  • Apporte de la valeur au client
  • Est classé par ordre de priorité
  • Est évalué

Votre backlog ne doit pas contenir de tâches secondaires (comme envoyer des e-mails), et le backlog lui-même doit être un document dynamique et régulièrement réorganisé.

Vous souhaitez découvrir les autres outils Agile qui peuvent rendre votre équipe de développement plus efficace ?

En savoir plus

Comment créer un backlog produit

Les backlogs produit sont souvent présentés sous la forme d’une feuille de calcul, mais cela pose un gros problème : ces dernières ne sont pas conçues pour que leurs lignes soient constamment déplacées. De plus, vous rencontrerez de grandes difficultés pour gérer les contraintes de mise en forme.

Au moment de créer votre backlog produit, envisagez d’utiliser une solution logicielle plus adaptée, telle que Jira ou Lucidchart. Le moyen le plus simple de commencer à élaborer votre backlog produit scrum est d’utiliser le modèle que propose Lucidchart. Il s’agit d’un document dynamique que vous pouvez facilement partager avec les parties prenantes et réorganiser selon vos besoins.

Quelle que soit la solution que vous choisissez, suivez ces étapes pour commencer à élaborer votre backlog produit scrum :

1. Ajouter des idées au backlog

Les parties prenantes vous proposeront généralement des idées pour améliorer votre produit.

2. Obtenir des précisions

Lorsqu’une partie prenante vous propose d’améliorer ou de corriger un produit, assurez-vous de bien comprendre :

  • La raison de l’amélioration ou du correctif
  • La valeur que cela apporte au produit dans son ensemble
  • Les caractéristiques de cet élément

3. Classer par ordre de priorité

Le backlog doit comporter des éléments clairement définis et hautement prioritaires au début et des éléments vagues et non prioritaires à la fin. Si un élément n’a aucune valeur, il ne doit pas être ajouté au backlog.

4. Actualiser régulièrement le backlog

Le backlog est un document dynamique : veillez à le classer, à le retravailler et à le maintenir à jour.

Il se peut que des centaines d’éléments figurent dans votre backlog produit au fur et à mesure que vous recevez des suggestions d’amélioration. Certains d’entre eux mériteront d’être rejetés, mais beaucoup d’autres commenceront à remonter la liste pour être d’abord affinés puis développés.

Lancez-vous rapidement avec un modèle de backlog produit personnalisable.

Modèle de backlog produit
Modèle de backlog produit (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Hiérarchisation du backlog produit

Le backlog produit lui-même est sous la responsabilité du product owner. Le travail de ce dernier consiste à réaliser le meilleur produit possible, ce qui implique de développer en premier lieu les améliorations les plus pertinentes pour le logiciel. Le backlog produit étant classé par ordre de valeur des composants, il serait logique que l’amélioration la plus utile se trouve tout en haut. Mais ce n’est pas nécessairement le cas, car celle-ci présente probablement des dépendances qui doivent être développées en premier.

Les éléments hautement prioritaires doivent être affinés et présenter une grande valeur pour le produit.

Les éléments moyennement prioritaires doivent être candidats à l’affinement (processus consistant à détailler chaque tâche).

Les éléments faiblement prioritaires ne doivent pas constituer une dépendance et peuvent être ignorés jusqu’à ce qu’ils soient candidats à l’affinement.

Au fur et à mesure que les éléments se rapprochent du sommet de la liste pour être ajoutés au prochain cycle de sprint, ils doivent être affinés afin de pouvoir être plus facilement traités. Nous vous conseillons de colorer en vert chaque bloc contenant un élément suffisamment affiné pour signaler que celui-ci est prêt pour le sprint planning. Vous pouvez indiquer les éléments moyennement prioritaires en jaune et les éléments faiblement prioritaires en rouge. Ou bien, osez le fluo et peinturlurez votre document.

Product refinement

Le product refinement est le processus qui consiste à détailler de manière suffisamment claire les tâches du backlog produit afin qu’elles soient perçues comme des éléments d’action et non comme des idées abstraites.

Supposons que votre équipe développe une application de rencontre. L’une des demandes des parties prenantes et des clients concernait l’intégration d’un système de vérification des antécédents, que vous ajoutez donc au backlog produit. Cependant, cette définition est loin d’être suffisante pour commencer à attribuer des tâches pour le développement de cette fonctionnalité.

Précisez les détails nécessaires directement dans chaque tâche du backlog produit afin d’éviter toute confusion quant à la nature de chaque élément. Par exemple, dans le cas de notre outil de vérification des antécédents pour application de rencontre, vous pouvez facilement préciser le type d’organisme avec lequel vous collaborerez pour vérifier les données, les informations à recueillir auprès de l’utilisateur à cette fin et l’objectif final de ce processus. Vous pouvez également ajouter des liens, des photos ou toute autre information.

Il existe deux écoles de pensée en ce qui concerne le product refinement : certaines équipes préfèrent affiner tous les éléments d’un backlog produit, tandis que d’autres préfèrent « toiletter au fur et à mesure », en affinant les éléments moyennement prioritaires pour qu’ils puissent être élevés au rang de priorité élevée.

Sprint planning

Au final, un backlog produit scrum permet de simplifier considérablement votre sprint planning. Après tout, vos tâches à accomplir sont déjà définies dans le document et vous pouvez facilement les transférer vers votre tableau scrum.En vous appuyant sur les estimations qui les accompagnent, vous pouvez déterminer combien d’éléments d’action peuvent être ajoutés à votre prochain sprint. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à suivre les directives du cycle de sprint pour traiter chaque élément.

exemple de réunion de sprint planning
Exemple de réunion de sprint planning (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

<p>.</p>

Exemple de tableau de tâches Scrum détaillé
Exemple de tableau de tâches Scrum détaillé (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Un backlog produit fournit une vue d’ensemble des éléments à venir qui pourront être ajoutés au produit, mais sa valeur réside véritablement dans sa capacité à organiser, à affiner et à définir les actions à effectuer. En fin de compte, il vous permet d’ajouter méthodiquement de la valeur à votre produit au lieu d’avancer à tâtons sans aucune notion de direction. Commencez à créer votre backlog produit dans Lucidchart et découvrez à quel point il est facile de partager, de mettre à jour et de modifier ce composant vital de votre processus de développement.

Commencez à créer des diagrammes avec Lucidchart dès aujourd'hui – essayez notre solution gratuitement !

Inscription gratuite

À la une

what does HR do

Quel est le rôle des ressources humaines ? 11 responsabilités fondamentales

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Articles connexes :

Scrum Board vs Kanban: Choosing the Right Agile Tool

kanban vs scrum
Français
ConfidentialitéMentions légales
© 2021 Lucid Software Inc.