User Story Mapping

Petit guide Lucidchart de l’user story mapping

Temps de lecture : environ 7 min

L’utilisateur final devrait être la priorité de toute équipe de développement. En anticipant ses besoins et ses préférences, vous pouvez en effet créer une meilleure expérience et l’inciter à continuer d’utiliser votre produit. Mais par où commencer ?

L’user story mapping pourrait être la solution. Dans cet article, vous apprendrez comment créer vos propres user story maps, le plus souvent employées dans le cadre du développement logiciel agile, et les utiliser pour planifier une expérience utilisateur plus efficace.

Qu’est-ce qu’une user story : définition

Une user story est une description simple et concise d’une fonctionnalité produit du point de vue de la personne qui souhaite s’en servir, généralement un utilisateur ou un client du produit. En voici un exemple : « En tant qu’utilisateur d’un service de messagerie électronique, je veux pouvoir faire des recherches par mot-clé afin de trouver rapidement certaines informations dans mes e-mails. »

Les chefs de produit s’appuient sur l’user story mapping – qui consiste à visualiser les user stories et à illustrer la manière dont elles peuvent être réalisées au cours d’un sprint – comme une sorte de boussole pour garder tous les intervenants en phase pendant le développement. Les membres de l’équipe de production ont quant à eux recours à ce type d’outil pour comprendre ce que le client attend du produit, et comment il souhaite interagir avec lui ou l’utiliser.

Exemple d’user story mapping
Exemple d’user story map (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

L’approche orientée client de l’user story mapping permet d’obtenir un meilleur taux de satisfaction, car l’équipe de développement tient compte des besoins client dès le début.

Quelle est l’utilité de l’user story mapping ?

L’user story mapping facilite la création d’un produit ou d’un service que les utilisateurs apprécieront en offrant les avantages suivants.

Hiérarchiser le travail

L’user story mapping offre aux équipes une vision globale de l’expérience utilisateur, ce qui leur permet de déterminer facilement les tâches essentielles et d’organiser le travail en sprints ou en versions.

Mettre l’accent sur la valeur utilisateur

En construisant la story du point de vue de l’utilisateur, l’équipe de développement peut comprendre comment celui-ci interagit avec le produit et quelles exigences doivent être satisfaites pour faciliter ces actions.

Faire apparaître les obstacles

L’user story mapping met en lumière les difficultés, les risques et les problèmes potentiels en fournissant une vue d’ensemble du produit. Cela permet aux équipes de gagner du temps en anticipant les problèmes pour les traiter avant leur apparition.

Renforcer la cohésion de l’équipe

Comme son nom l’indique, l’user story mapping consiste à créer une carte approuvée par toute l’équipe et à la suivre pendant le processus de développement. Vos collaborateurs peuvent se référer au document à chaque fois qu’ils hésitent sur la direction à prendre.

Favoriser l’amélioration continue

Une user story map bien définie regroupe les stories par priorité, qui peuvent être réparties à leur tour en itérations afin de recueillir des commentaires à un stade précoce du développement et d’apporter des améliorations à mesure que le projet avance.

Comment remplir une user story map

Exemple d’user story mapping avec couloirs
Exemple d’user story map avec couloirs (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

Pour commencer le processus d’user story mapping, l’équipe de développement décide d’abord du format à adopter. En général, une user story map se présente sous la forme de fiches sur un tableau blanc ou un mur, dont chacune représente une story ou une activité. Mais Lucidchart vous permet de personnaliser un modèle ou d’utiliser des formes post-its pour collaborer en temps réel et documenter les user stories propres à votre marque.

Suivez ces étapes pour élaborer une user story map claire et pratique.

1. Comprendre vos utilisateurs

Qui sont, selon vous, le ou les principaux destinataires de votre produit ? Bien qu’il puisse y avoir plusieurs types d’utilisateurs différents, identifier vos publics principaux vous permettra d’orienter le développement afin de proposer un produit réussi. Les groupes de discussion et les tests A/B peuvent vous donner une idée du comportement de vos utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec votre produit. Lorsque vous planifiez un nouveau projet, examinez vos résultats antérieurs et les recherches sur votre secteur d’activité pour vous assurer que vous donnez la priorité à l’utilisateur.

voix du client

2. Identifier le problème

Quel problème votre service ou produit aide-t-il le client à résoudre ? Conservez une approche centrée sur l’utilisateur au cours de cette étape afin de visualiser la manière dont celui-ci percevra votre produit. Si vous ne parvenez pas à répondre à cette question, suivez cette formule : « En tant qu’utilisateur, je veux [l’action] pour que [le bénéfice] se produise. »

3. Cartographier les activités utilisateur

Les interactions avec votre produit prendront la forme d’activités utilisateur. Ces dernières vous serviront de repères pour créer votre user story map. Elles doivent être assez générales, car leurs actions seront ensuite composées par des user stories plus spécifiques.

4. Cartographier les user stories sous les activités utilisateur

Sous chaque activité, une liste d’user stories dessine le parcours client dans son ensemble. Si nous prenons l’exemple d’un site Web de diffusion de vidéos en streaming, sous l’activité utilisateur consistant à choisir une vidéo, une story pourrait inclure la recherche d’une vidéo, puis le filtrage ou la modification des résultats de recherche pour les clarifier.

5. Classer les stories selon leur importance

Après avoir identifié et cartographié les activités utilisateur et les stories correspondantes, l’équipe de production peut commencer à hiérarchiser ces dernières. Classez-les verticalement, de la plus importante à la moins importante, pour aider l’équipe à comprendre lesquelles ont le plus d’impact sur le parcours client.

6. Identifier les obstacles

À mesure que votre user story map prend forme, l’équipe peut commencer à repérer des zones d’informations manquantes, des goulots d’étranglement ou d’autres problèmes susceptibles de ralentir la production. Profitez de cette étape pour identifier les solutions et les alternatives.

7. Planifier le sprint

Tout le travail de cartographie se concrétise dans la phase de planification du projet (pour en savoir plus sur les sprints et leur planification, consultez notre article sur la méthode Scrum). Une fois que les activités utilisateur et les user stories sont classées par ordre de priorité, elles peuvent être réparties en sprints, lors desquels chaque élément de votre user story map est attribué à un membre de l’équipe de production avec une explication claire de la manière dont il doit être réalisé.

Que faire après avoir réalisé votre user story map ?

Une fois votre user story map terminée, les parties prenantes concernées examinent généralement les activités et les stories cartographiées. Rappelez-vous que rien n’est figé : vous pouvez et devez apporter des modifications si nécessaire. Une fois que tous les intervenants se sont mis d’accord sur une version finale de votre user story map, l’équipe de production peut commencer le développement.

Pour vous lancer, vous pouvez vous appuyer sur l’un des diagrammes et processus suivants :

  • Déploiement de la fonction qualité : utilisez cette méthode pour élaborer un cadre visant à répondre aux besoins des clients.
  • Backlog produit : examinez les projets que vous avez en réserve et identifiez les priorités.
  • Roadmap produit : quels sont vos objectifs produit pour l’avenir ?
  • Tableaux Scrum : visualisez qui est responsable de chaque tâche, en précisant lesquelles sont en cours, terminées ou à exécuter.
  • Cartographie du parcours client : étudiez en détail votre parcours client afin d’orienter les décisions relatives au produit ou à l’entreprise dans son ensemble.

L’user story mapping est une méthode pratique pour visualiser les tâches prioritaires pour un produit final optimisé. L’utilisateur est au cœur de l’ensemble du processus, l’accent étant mis sur les itérations multiples et l’intégration des commentaires. Une user story map efficace est évolutive et peut être mise à jour à mesure que les besoins du projet changent ou que de nouvelles parties prenantes sont introduites.

Inscrivez-vous sur Lucidchart pour profiter de nos modèles d’user story maps et assurer le succès de vos projets.

Créez votre propre user story map en remplissant un modèle vierge et adapté au parcours de vos utilisateurs.

En savoir plus

Commencez à créer des diagrammes avec Lucidchart dès aujourd'hui – essayez notre solution gratuitement !

Inscription gratuite

À la une

The 4 Phases of the Project Management Life CycleLes 4 phases du cycle de vie de la gestion de projet

À propos de Lucidchart

Lucidchart est un éditeur de diagrammes intelligents qui permet aux équipes de simplifier la compréhension, de partager une vision commune et de construire l'avenir plus rapidement. Grâce à cette solution intuitive et basée sur le cloud, chacun peut travailler visuellement et collaborer en temps réel à la création de logigrammes, de maquettes, de diagrammes UML et bien plus encore.

Alternative à Visio la plus populaire, Lucidchart est une plateforme en ligne utilisée dans plus de 180 pays par plusieurs millions d'utilisateurs, des directeurs commerciaux chargés de cartographier leurs entreprises clientes aux responsables informatiques souhaitant visualiser leur infrastructure réseau.

Articles connexes :

Comment créer une cartographie de parcours client

cartographie de parcours client

Roundup: Incredible UX Design Stories From Our Users

ux designer case study

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Équipe
  • Entreprise
  • Contact commercial
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2022 Lucid Software Inc.